Les groupes prioritaires, c'est quoi ?

Après l’adoption de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) en 1979, la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a divisé le monde du travail en six groupes de différents secteurs d’activités.

Du même coup, la CSST a déterminé un ordre de priorité pour implanter des mécanismes de prévention en santé et sécurité du travail. Les groupes I et II ont alors été déclarés prioritaires. Le troisième le fut partiellement.

Ainsi, 20 ans après l’adoption de la loi, les règlements concernant le comité paritaire et le représentant à la prévention ne sont toujours pas promulgués pour l’ensemble des groupes. Et 86,4 % des travailleurs et des travailleuses n’ont pas droit à ces dispositions de la loi !

Groupe I

Bâtiment et travaux publics

Industrie chimique

Forêt et scieries

Mines, carrières et puits de pétrole

Fabrication de produits en métal

Groupe II

Industrie du bois (sans les scieries)

Industrie du caoutchouc et des produits en matière plastique

Fabrication d’équipement de transport

Première transformation des métaux

Fabrication des produits minéraux non métalliques

Groupe III

Administration publique

Industrie des aliments et boissons

Industrie du meuble et des articles d’ameublement

Industrie du papier et activités diverses

Transport et entreposage

Groupe IV

Commerce

Industrie du cuir

Fabrication de machines (sauf électriques)

Industrie du tabac

Industrie textile

Groupe V

Autres services commerciaux et personnels

Communications, transport d’énergie et autres services publics

Imprimerie, édition et activités annexes

Fabrication de produits du pétrole et du charbon

Fabrication de produits électriques

Groupe VI

Agriculture

Bonneterie et habillement

Enseignement et services annexes

Finances, assurances et affaires immobilières

Services médicaux et sociaux

Chasse et pêche

Industries manufacturières diverses

Dossiers non codifiés