Doit-on dire : santé et sécurité DU travail ou santé et sécurité AU travail?

Source : Le Monde ouvrier, numéro 96 / Mars-avril 2012

On entend fréquemment parler de santé et de sécurité AU travail. L’expression est pourtant erronée et très limitative en ce qu’elle n’implique qu’une relation de lieu entre le travail et la santé et la sécurité des travailleuses et des travailleurs. C’est comme confirmer que le lieu de travail ne peut être que l’endroit où se produisent des lésions professionnelles et que l’organisation du travail et ses conditions d’exécution n’ont rien à voir avec la survenance d’une blessure, d’une maladie ou d’un décès. Cette expression sous-entend que les lésions professionnelles sont causées par la maladresse des travailleurs et des travailleuses ou le hasard. C’est un constat d’impuissance envers la prévention et, encore pire, un transfert de culpabilité de ceux qui organisent le travail vers les personnes qui l’exécutent.

Le législateur a fait un choix éclairé en utilisant l’expression de la santé et de la sécurité DU travail. Car c’est bien le travail qui blesse, rend malade et va jusqu’à tuer les personnes chargées de sa réalisation. Le travail est alors vu comme un ensemble, qui regroupe des personnes, des machines et des conditions dans lesquelles les biens et les services sont produits. On peut donc agir en prévention sur chacune des composantes de cet ensemble afin d’éliminer les sources de risque.

Bien que nos règles de prévention soient régies par la Loi sur la santé et la sécurité DU travail (LSST), que les indemnités en cas de lésions soient versées en vertu de la Loi sur les accidents DU travail et les maladies professionnelles (LATMP), que la Commission de la santé et de la sécurité DU travail (CSST) soit chargée d’appliquer lesdites lois, et que l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité DU travail (IRSST) soit chargé des activités de recherche en SST, force est de constater que bien des gens refusent encore d’utiliser l’expression juste. Maintenant, vous savez pourquoi!

À la mémoire de M. Émile Boudreau, pionnier québécois de la santé et de la sécurité du travail.